L’église Saint Blaise à Argenty

Imaginez avec nous ce que pourrait devenir cette ancienne église désacralisée construite au centre de ce qu’est devenu le village d’Argenty.

Le toponyme Argenty pourrait venir d’anciennes industries métallurgiques remontant à l’âge de bronze.

La découverte sur la commune , en 1883, au lieu dit “La Font Dragon” d’un important dépôt de haches de bronze à forte teneur en étain accompagnées de nombreux tessons et autres résidus de fabrication prouve une résidence permanente de l’homme déjà à l’Age de Bronze sur ce territoire. Ref : Pierre Abauzit

Une “motte castrale” désignant un monticule sur lequel un édifice fortifié a été bâti à l’époque médiévale est tout proche de l’église.

Motte castrale

Eglise Saint Blaise

La paroisse de Teillet figure parmi les possessions de la prévôté d’Evaux (Creuse) dans la bulle du pape Adrien IV en 1158.
Celle d’Argenty se constitue en 1174, par démembrement de la paroisse de Lignerolles.

Le village s’est développé autour d’une Motte féodale ou castrale.
La motte féodale d’une hauteur de 6 mètres est très bien conservée.
De forme ovale, elle mesure à son sommet une centaine de mètres de pourtour et ses flancs présentent une inclinaison de 45°. Son double fossé alimenté par une source, est transformé en pêcherie au début de XIXe siècle.

Il ne subsiste rien du “château” primitif (sans doute en bois), qui fut probablement construit en même temps que l’église voisine, au XIIe siècle. A cette époque, son seigneur – Guillaume de Montluçon – fait don de la dîme d’Argenty à la prévôté d’Evaux, dans la Creuse, faisant du château une possession de la Marche enclavée en Bourbonnais.

Sur les terres de la commune s’étend au Moyen Age le fief du Max ainsi que les seigneuries de Beaubignat, de Rochebut et de Neuville.

C’est à Argenty que se serait déroulé en 1383 une bataille, mais peut-être légendaire.


Les deux paroisses de Teillet et celle d’Argenty, devenues communes à la Révolution fusionnent en 1802.
(Sources « Teillet-Argenty à travers les siècles » – « Le patrimoine des communes de l’Allier – Flohic Editions »)

Eglise Saint Blaise – 1174

La donation de Guillaume de Montluçon à la prévôté d’Evaux comporte aussi une terre destinée à la construction d’une église.

L’église est donc précisément datée de 1174.

Désaffectée après la Révolution, elle sert ensuite de grange et d’écurie, partagée entre deux, puis 3 propriétaires.
La nef s’est écroulée en partie, et seul subsiste une travée après la façade et le chevet.

L’église a été achetée par la commune en 1985 et 1988, actuellement c’est un bien communal.

Les murs de la nef et de l’abside étaient décorés de fresques du XIIe siècle et il en reste quelques fragments.
Vendues par le propriétaire à des acheteurs étrangers, les peintures murales en deux panneaux, sont interceptées par les Douanes à Bordeaux sans être restituées. Depuis, elles n’ont pas laissé de traces.

A l’origine, la nef unique de quatre travées était couverte en berceau brisé. Elle était prolongée à l’est par une abside. Il ne subsiste aujourd’hui plus que la façade, soutenue par deux imposants contreforts et le chevet. La porte de la façade, sans tympan, est encadrée de trois voussures retombant sur des colonnettes.

Les chapiteaux coiffant ces colonnettes sont décorés de feuillage. Cela permet d’estimer la création de cette façade au XIII e siècle.
Le chevet, de forme semi-circulaire, est épaulé par des contreforts.

A l’intérieur de l’édifice, les murs de la nef et de l’abside étaient décorés de peintures murales (3,30m x 4,30m en deux panneaux) datant du XII eme siècle. Représentant notamment les deux apôtres Saint-Pierre et Saint-Paul, ces fresques ont été vendues.
https://www.lamontagne.fr/teillet-argenty-03410/actualites/une-nouvelle-vie-esperee-pour-la-chapelle-saint-blaise_11154880/

Chevet de Saint Blaise

La situation du bâtiment devient alarmante, bien que Monument Historique depuis 1934 !

Un premier dossier de réhabilitation est en attente depuis 2015 mais reste bloqué par l’impossibilité pour la commune d’apporter sa part de financement et seul un mécénat et ou un financement participatif pourrait débloquer la situation.

Nous tenions à y apporter un soutien en vous faisant mieux connaître l’édifice.

Une salle d’exposition, un musée rural, un espace multimédia multiservices, …. ?



Une réflexion au sujet de « L’église Saint Blaise à Argenty »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *